Startups, 5 conseils pour acquérir de la notoriété

Startups, 5 conseils pour acquérir de la notoriété

La communication est souvent déterminante dans la réussite d’une jeune entreprise. Elle doit se faire connaître rapidement et convaincre, malgré un budget souvent limité. Voici 5 conseils qui vous permettront de construire une stratégie de communication efficace pour vous lancer.

1. Déterminez un positionnement sincère et singulier

Dès vos premières prises de paroles, votre communication va servir à vous construire une image de marque. Il est donc primordial de définir en amont l’identité de marque de votre startup afin de communiquer de manière cohérente. Pour cela, une étude de marché et un benchmark s’avèrent nécessaires. Ils permettent de définir un positionnement en accord avec les attentes de vos cibles tout en vous démarquant de vos principaux concurrents. Votre positionnement doit également respecter l’ADN de votre start-up et de ses fondateurs. Une erreur fréquente consiste à s’identifier à des startups à succès. On entend souvent je suis le Airbnb de ou l’Uber de… Ces parallèles souvent maladroits démontrent clairement votre manque de créativité et d’identité. Un projet innovant est ainsi vite relégué au rand de simple « plagiat » du fait de la comparaison et vous risquez de passer pour un prétentieux. Enfin, adopter des valeurs qui ne vous sont pas propres sonnera faux auprès de vos interlocuteurs. C’est toute votre marque qui en pâtira et à long terme. Soyez sincère dans votre démarche et votre discours n’en sera que plus séducteur pour votre communauté future.

Une fois votre positionnement clairement déterminé, le plus gros du travail consiste à sélectionner les informations qui pour vous sont essentielles pour vous présenter. À vouloir trop en dire, vous risquez de perdre votre interlocuteur en le noyant dans trop d’informations. En restant concis, vous gagnerez en impact et donc en efficacité. Un bon exercice consiste à vous présenter vous et votre projet, oralement, en moins de 5 minutes. Votre discours peut varier en fonction de votre interlocuteur et du message à faire passer : financeurs, clients, collaborateur potentiel etc. Il doit cependant toujours respecter votre identité dans le ton et le choix des mots employés.

Enfin, créer une marque, c’est avant tout vous raconter une histoire. Pour cela il est primordial de travailler votre storytelling. Une astuce consiste à raconter l’origine de votre marque, comment vous est venu l’idée de créer votre service. Basé à la fois sur les émotions et la sincérité, ce type d’anecdote contribue à fidéliser durablement les consommateurs. Par exemple Michel et Augustin raconte l’histoire de deux amis rencontrés sur les bancs de l’école et qui, adultes, ont décidé de travailler ensemble en troquant leur costume cravate pour de la patisserie. Leur pensée a été très simple : ils avaient envie de créer une marque sympa, s’appuyant sur des recettes simples et gourmandes. Leurs valeurs sonnent aujourd’hui comme un refrain : agiter son imagination plutôt que son porte-monnaie, faire soi même et surtout, faire ce que les autres ne font pas.

2. Choisissez le bon moment pour communiquer

La première règle est de prévoir son lancement en deux temps, le tout espacé de quelques mois. Le premier lancement correspond à la phase de test ou à la phase bêta par exemple. Il permet de tester son produit ou service auprès de ses premiers clients et d’obtenir leurs premiers retours tout en corrigeant les bugs éventuels. Le délai supplémentaire jusqu’au second lancement va permettre à la startup d’être sûre que son produit ou son service est prêt pour le jour J.

Évitez également de communiquer à tout va et n’envoyez des communiqués de presse que lorsque cela a vraiment un sens. Les entrepreneurs ne se rendent pas compte qu’il y a plein de start-up qui réalisent des levées de fond. Cette information n’intéresse plus vraiment les journalistes. Il est préférable de communiquer sur le lancement d’une nouvelle activité en expliquant bien dans votre communiqué quel est son objectif et ce qu’elle apporte de concret.

3. Faites vous remarquer par des événements pertinents

Le cas de Michel et Augustin est un excellent exemple d’intégration réussie de l’événementiel dans leur stratégie de communication. Outre le soin accordé aux packagings, véritables tremplin pour leurs messages, leur succès story doit énormément à la mise en scène de Michel et Augustin dans des opérations de street marketing. Cela a commencé avec des séances photos déguisés en vache, puis sont venues les premières conférences de presse de cookies dans la rue. Depuis, ils ouvrent les portes de la Bananeraie une fois par mois, et organisent des évènements avec des innovateurs lors des « Boire une vache avec… ». Ils organisent également tous les ans une nuit féérique à la belle étoile, dans un parc parisien. Cette démarche très proche de leurs cibles contribue à activer leur communauté autour de leurs valeurs. Au final, ce n’est pas tant l’événement qui permet de faire décoller leur notoriété, mais plutôt le tapage médiatique qui suit ensuite. Comme eux, inutile de se ruiner, soyez juste pertinent et créatif dans vos événements et le tour est joué.

4. Activez votre communauté sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont d’excellents moyens de fédérer une communauté autour de sa marque, à condition de savoir les choisir pertinemment et de les animer régulièrement. Si le temps (ou les moyens) vous manque, mieux vaut se concentrer efficacement sur l’animation d’un seul réseau, surtout que l’opération peut s’avérer chronophage et le retour sur investissement pas souvent perceptible. L’objectif est d’informer et de créer une communauté engagée. Cependant, ne déléguez pas cette tâche à des agences : vous êtes les mieux placés pour parler de votre marque et cela vous reviendrait vite cher en frais d’honoraire. Mettez le consommateur au coeur de votre stratégie et intégrez-le à vos projets : quel couleur préfère-t-il pour cette nouvelle création ? Quelle interface ? Quel modèle ? Autant de questions qui renforcent l’attachement des consommateurs à votre startup et qui leur donne l’impression de faire partie de votre aventure. Indirectement, cela vous permet également d’approfondir votre étude de marché en tenant compte de leurs attentes.

5. Enfin, soignez votre campagne de crowdfunding

La campagne de crowdfunding est un bon moyen de développer sa notoriété et de faire le buzz sur les réseaux sociaux. Lorsque le produit est très innovant, elles peuvent même vous assurer des retombées médiatiques importantes. Pour réussir sa campagne, il est important de miser sur votre storytelling défini en premier point. De manière générale, le ton de votre communication doit être optimiste, rythmé et enjouée. Une vidéo de présentation donne en moyenne 20% de chance en plus de réussir votre campagne, à condition que votre vidéo soit structurée, qualitative et alléchante. Enfin, la campagne de crowdfunding permet de bâtir les fondations de votre communauté. N’oubliez pas de la tenir informée de l’avancement du projet, des actions entamées, de l’envoi des contreparties etc. Ils seront vos meilleurs relais de communication. Cela peut être fait via les réseaux sociaux, l’onglet actualité de votre page ou tout simplement via un emailing.

Si vous souhaitez débuter la communication de votre startup, j’espère que cet article vous aura aidé. N’hésitez pas à réagir et à nous poser des questions, nous restons à votre disposition.

Enjoy !