Blog : Stratégie de marque

Quelle diffusion pour quelle vidéo ?

Optimiser votre plan média vidéo online pour lui donner un max d’efficacité et de visibilité

Ce n’est plus un secret, la vidéo et le brand content sont devenus incontournables dans toute stratégie marketing efficace. Les consommateurs visionnent des vidéos quotidiennement, au travail, à domicile, et sur n’importe quel type d’écran. La faute aux appareils mobiles, toujours plus performants et présents dans nos vies. Les marques ont plus que jamais l’opportunité de toucher des audiences sur des plates-formes comme YouTube, Instagram, Facebook, Snapchat etc. Les marques investissant dans des plans médias vidéos disruptifs voient leur notoriété monter en flèche à l’instar du site Welcome to the jungle qui fait régulièrement appel à des guest pour sa mini-série humoristique Bertrand recrute. 
La question est donc de savoir comment tirer profit de ces opportunités et d’améliorer l’efficacité de vos campagnes à la fois sur le plan créatif et en matière de diffusion.

Créer des vidéos : être créatif, disruptif et qualitatif

Les statistiques sont assez révélatrices de l’efficacité des campagnes vidéos online en terme de « captation ». A titre d’exemple, le CA d’une entreprise qui se met à utiliser correctement la vidéo dans sa stratégie augmente de 49% en moyenne d’une année à l’autre. La vidéo permet de capter l’attention des consommateurs de manière beaucoup plus puissante que les autres supports. D’après les études, un internaute passe en moyenne 5x plus de temps sur un site qui comporte des vidéos contre un site qui n’en présente pas.

Mais attention, les consommateurs sont aujourd’hui extrêmement sensibilisés à ce média, et la qualité de votre film doit être irréprochable. Plus encore si vous souhaitez cibler un public trentenaire et moins, qui a baigné dans le monde des vidéos et du numérique depuis sa plus tendre enfance. Qualité de la lumière, qualité du son, qualité des éclairages, jeu d’acteurs… rien ne doit être négligé. Donc pour un rendu vraiment premium, il est vraiment indispensable de passer par une équipe de professionnel.

De même, nous l’avons dit précédemment, le marketing video online a fait ces dernières années un boom considérable. Ce qui signifie que votre vidéo est soumise à concurrence sévère ! Pour bien réussir votre entrée en matière, il faut bien réfléchir au message à véhiculer en amont, mais aussi à votre positionnement et à votre contenu de marque. C’est là qu’un agence spécialisée en brand content, comme BeTrue agency, peut vous accompagner en vous élaborant une plateforme de marque différenciante. Un bon positionnement et un bon concept créatif peut vous permettre de transmettre des émotions fortes sur une durée très courte (pas plus de 2 minutes, et encore, c’est déjà long !).

 

Plateforme de marque

 

N’oubliez pas de sous-titrer vos vidéos, même si c’est moche !

Aujourd’hui, 85% des vidéos qui sont vues sur Facebook sont vues sans le son… Il est donc nécessaire que votre message reste compréhensible.

 

Pensez à vos modes de diffusion en amont

Avoir une vidéo au top, c’est bien ! Mais pour qu’elle puisse devenir virale, elle doit être au départ suffisamment vue ! Selon sa plateforme de diffusion, votre vidéo devra répondre à des règles bien différente pour fonctionner pertinemment.

1. Choisissez vos canaux de diffusion en fonction de votre vidéo


Il existe une multitude de plans média possibles en fonction de votre contenu et de vos objectifs. Voici quelques exemples courants.

Votre société est spécialisée sur la minceur, avec un positionnement plus médical qu’esthétique. Vous souhaitez donc créer une vidéo pédagogique, en motion design, montrant les dangers de la graisse abdominale sur votre coeur.  Votre objectif étant de gagner en crédibilité et en notoriété en présentant une information préventive concrète. A minima, votre vidéo sera présente sur votre site et sur Youtube. Vous pouvez également la diffuser sur des médias santé online grâce aux relations presse si votre vidéo est vraiment informative (et votre marque positionné en secondaire ou en signature de vidéo) ou via l’achat d’espace si vous opter pour une plus grande mise en avant de votre marque. Elle peut également être diffusée, lors des rendez-vous commerciaux, pour appuyer votre discours et convaincre votre cible sur une tablette ou sur une plaquette vidéo.

Votre marque est spécialisée sur les box, avec un positionnement lifestyle et fashion important. Vous souhaitez donc créer une série de courtes vidéos lifestyle, mettant en scène des influenceuses et quelques produits de vos box. Votre objectif étant de gagner en notoriété. A minima, votre vidéo sera présente en home page sur votre site. Les réseaux sociaux comme insta ou Facebook, via les stories, sont d’excellents moyens de diffusion pour ce type de vidéo. Il est donc intéressant de prévoir une variante au format « vertical ».

Votre entreprise propose un service B2B novateur. Vous souhaitez faire connaître ce produit. A minima, votre vidéo sera présente sur votre site. Vous pouvez aussi la diffuser aux professionnels via une campagne Linked in et sur quelques medias online en lien avec le secteur professionnel.

2. Pensez « mobile »

Ultra-présent dans notre quotidien, le mobile aide les marques à établir des liens personnels plus étroits et peut générer des résultats impressionnants. Une analyse récente a montré que les annonces mobiles peuvent améliorer de manière significative la portée de votre campagne. En moyenne, pour les campagnes TrueView diffusées à la fois sur ordinateur et sur mobile, la part de l’audience qui est issue uniquement des mobiles est de 41% (1).

2. Ciblez votre d’audience

Réussir à entrer en contact avec la bonne audience à grande échelle est essentiel pour tout plan média. Pour y arriver, bien paramétrer votre ciblage permet de rencontrer plus efficacement votre audience. Vous touchez les personnes les plus réceptives à votre message et améliorez vos « performances ». En ce qui concerne les annonceurs qui cherchent à toucher une audience intéressée par un genre de contenu précis – en vous basant par exemple sur le mode de vie ou les centres d’intérêt – il a été constaté que les niveaux de popularité et d’interaction du contenu avaient de l’importance. Plus précisément, les annonces diffusées avant des vidéos ayant un « Preference Score » (2) élevé entraînent une augmentation plus forte de la mémorisation publicitaire et de la notoriété de la marque (3)Il est donc intéressant de combiner votre ciblage démographique avec le ciblage par affinité pour toucher des audiences plus qualifiées et plus intéressées. 

3. Ne négligez pas les tags et la description de votre vidéo

Les moteurs de recherche comme Google ou Youtube proposent les résultats à l’internaute selon des algorithmes qui fonctionnent par mots-clefs. Il est donc indispensable de bien décrire votre vidéo et de lui attacher des tags, pour maximiser vos chances d’apparaître en tête de résultats. Pour connaître au plus près les tendances de mots-clés tapés sur les moteurs de recherche en fonction de votre audience, vous pouvez vous aider de Google Trends.

Enfin, n’oubliez pas votre objectif

Déterminez où cette vidéo se positionne par rapport à votre structure (ventes, acquisition, etc.). Définissez le « call to action » à inclure en fin de vidéo.

 

Vous souhaitez un accompagnement stratégique ?

Alors, pourquoi ne pas en discuter avec BeTrue agency, histoire de nous parler un peu de vous, de votre budget et de vos objectifs.
Nous restons à votre écoute au 07 83 93 12 48 ou sur hello@betrue.fr

Envie de nous rencontrer ? Nous sommes présents au marché du lez, le hot-spot créatif de Montpellier, du lundi au vendredi.
Contactez-nous pour prendre rendez-vous et échanger autour d’un café.

Be True : être vrai, être sincère.

1 – Données internes Google, États-Unis, juillet 2016. Toutes les campagnes TrueView avec plus de 10 000 impressions diffusées à la fois sur ordinateur et sur smartphone.
2 – note attribuée par un algorithme de Google

Stratégie de marque pour les startups, donnez à votre nouvelle entreprise toutes les chances de réussir

Donnez à votre startup le meilleur départ dans la vie  !

Aussi passionnant que puisse être la création de votre entreprise, concrétiser avec justesse votre vision demande beaucoup de travail. Vous pouvez être tenté d’imiter maladroitement un concurrent ou de sombrer dans le très rassurant déjà-vu... au risque de voir votre offre noyée dans la concurrence ! Alors, comment vous assurez d’être audible et de démarrer du bon pied ?

Une stratégie de marque bien définie permet d’orienter les prises de décisions de votre entreprise, que ce soit en communication, R&D, marketing …, sans risquer de faire fausse route ou de générer des incohérences entre vos différents services. Etablir sa stratégie de marque peut être un processus long et difficile, mais il est vraiment primordial de prendre le temps de bien mettre en place ces éléments, qui serviront de piliers, voire de tremplin, à votre développement.

 

 

L’importance des stratégies de marque pour les startups

Une bonne image de marque est au cœur de toute bonne entreprise. Face à la concurrence, un bon produit ne suffit plus. Aujourd’hui, le profit n’est plus l’unique moteur. Les attentes évoluent. Une marque doit créer du sens, avoir des valeurs. C’est là où le contenu de marque a une réelle importance et doit valoriser les actions et les valeurs de la marque. Il suffit de regarder autour de vous pour voir les preuves. Être une start-up singulière et mémorable, c’est plus qu’un argument de vente unique. Il permet d’assurer la cohérence de votre branding, cohérence essentielle pour créer un lien avec votre public. Des entreprises comme Dyson, Innocent, Le slip français, Joone ou Apple doivent leur succès car elles savent mettre en place et respecter une relation de confiance unique avec leur cible. 

 

Votre marque est « l’identité » de votre entreprise 

Tout comme une personne se définit par son caractère et son aspect physique, une marque se construit sur une personnalité et une identité graphique. C’est ce qui lui donne tout son charisme. En vous donnant une personnalité et une image distincte, elle vous aide à vous différencier de toutes les autres startups qui luttent pour attirer l’attention sur un marché saturé.
Chez BeTrue agency, la mise en place de votre identité de marque repose sur 2 phases essentielles. L’étude de votre marché et de vos principaux concurrents : quels sont leurs spécificités ? Comment communiquent-ils ? Qui sont vos cibles ? Comment passent-ils leur temps libre ? Etc. Il est impossible de démarquer avec succès votre entreprise sans maîtriser le contexte. Ensuite, il faut connaître vos motivations. Qu’est-ce qui vous tient à coeur ? Comment voulez-vous voir évoluer votre entreprise ? Que souhaitez-vous réellement apporter au marché ? L’ « identité » de marque de votre startup naît de l’analyse et de la confrontation entre vos motivations profondes et les opportunités du marché. Lorsque nous proposons des identités à nos clients, tous les aspects sont abordés : contenu de marque, ton, logotype, charte graphique, storytelling etc. afin de construire cette identité par une vision d’ensemble, tout en les différenciant de leurs principaux concurrents.

 

 

 

Votre identité de marque vous donne la voie

Investir du temps et des efforts dans la stratégie de marque de votre startup vous aide à prendre des décisions importantes concernant l’avenir de votre entreprise. Une fois que vous connaissez votre marque, vous saurez ce que vous devez faire pour tirer le meilleur parti du marketing et comment présenter de nouveaux produits au monde. De plus, votre identité de marque permet d’assurer la cohérence entre votre discours de marque et vous actions, vous permettant de gagner la confiance de vos prospects. Par exemple, la marque Innocent s’engage à produire des boissons saines, délicieuses et 100% naturelles. Pour respecter ce positionnement, ils travaillent en cherchant à réduire au maximum leur impact sur l’environnement, voire à le rendre positif lorsque c’est possible. Cerise sur le gâteau, ils reversent 10% des bénéfices à des ONG en lien avec leurs valeurs. De quoi donner envie de les soutenir, non ?

 

Résultat de recherche d'images pour "innocent smoothies"

 

Votre identité de marque renforce l’esprit d’équipe

Une identité de marque réussie doit respecter la règle des 3 C : clarté, cohérence et créativité. Non seulement devenir une marque forte vous aide à obtenir une belle image autour de vos prospects et clients, mais cela permet également à vos employés de comprendre leur mission. Cela permet de s’assurer que tout le monde est sur la même longueur d’onde. Vos équipes travaillent en cohésion, dans le même sens et propagent le même discours. 

En conclusion : ne négligez pas cette étape  

Comme mentionné ci-dessus, une marque ne se limite pas à un nom et à un logo. L’image de marque d’une startup implique un examen approfondi de nombreux facteurs. Vous pouvez effectuer cette phase de réflexion seul ou faire appel à une agence de création de marque, spécialisée dans le domaine du branding, qui saura vous aiguiller en vous posant les questions essentielles. Bien que la conception des stratégies de marque parfaites pour les startups nécessite du temps et des efforts, les résultats en valent la peine. C’est votre marque qui vous aidera à passer de «juste une autre entreprise en démarrage» à une marque bien connue.

Plateforme de marque, essentielle dans la dynamique de votre activité

Notre agence de communication, spécialisée en stratégie de marque, est régulièrement contactée pour accompagner les startups et les entreprises dans la création ou la refonte de leur identité de marque. Même si les notions de positionnement, valeurs, mission semblent être aujourd’hui ancrées dans leur vocabulaire, beaucoup ont encore du mal à percevoir le réel intérêt stratégique d’une plateforme de marque. Dans cet article, nous mettons en lumière le rôle de ce support porteur de votre communication future.

Read More

Protéger votre marque… L’agence BeTrue vous explique tout

Lorsque vous créez votre marque, vous vous posez plein de questions. Comment vais-je l’appeler ? Quel sera mon logo ? Mon image de marque ? Mes valeurs ? Mon éthique ? Etc. Après des mois de labeur et une notoriété grandissante, il serait rageant qu’une autre entreprise s’approprie votre travail et surfe sur votre succès ! Dans cet article nous allons voir quelles sont les précautions à prendre pour créer et protéger votre marque. 

« Propriété intellectuelle » et « droit de marque ». De quoi s’agit-il ?

Les droits de propriété intellectuelle sont des monopoles sur les créations intellectuelles. Ils se dissocient en deux grandes catégories :

 

  • La propriété dite « littéraire » et « artistique » qui s’apparente aux droits d’auteur. Qu’il s’agisse d’une musique, d’un dessin, d’une oeuvre picturale ou photographique, ces droits naissent du simple fait de la création d’une oeuvre dite « originale ». La durée de ces droits démarre dès la création de l’oeuvre jusqu’à 70 ans après la mort de l’auteur. Durant cette période, les ayants-droit du défunt deviennent propriétaires des droits. Passé ce délai, l’oeuvre tombe automatiquement dans le domaine public.

 

  • La propriété « industrielle » qui correspond à la protection des marques, aux brevets, à la protection des dessins et des modèles. Nous allons nous intéresser plus particulièrement aux droits de marque qui naissent du titre de propriété industrielle, c’est-à-dire du dépôt d’une marque. L’acquisition de ces droits est déconnectée des notions d’invention, de création ou d’originalité. Lorsque la marque est exploitée, sa durée est de 10 ans renouvelable à l’infini. Tandis qu’une marque déposée mais non exploitée peut retomber dans le domaine public après 5 ans si un tiers en fait la demande juridiquement.

 

Suite à ce petit rappel, percevez-vous déjà la première grosse différence ? Là où un artiste possède de fait droit sur son oeuvre, une entreprise devra quant à elle déposer sa marque pour la protéger. Nous nous intéresserons principalement dans cet article à la protection de votre marque sur le territoire français. Cette protection s’effectue auprès de l’INPI.  La marque est protégée dès lors que l’INPI valide la demande d’enregistrement ; vous devenez alors propriétaire, rétrospectivement, à compter de la date du dépôt.

 

Résultat de recherche d'images pour "INPI"

 

Comprendre la notion de « marque »

Qu’est-ce qu’une marque ?

Pour déposer correctement une marque, il convient d’en comprendre le sens. Une marque est un signe distinctif, un engagement de qualité, un contrat de confiance entre votre offre et vos consommateurs. Elle sert à identifier votre offre sur le marché en la distinguant, sans confusion possible, des produits et services ayant une autre provenance. La notion de signe distinctif peut correspondre à un nom, un visuel (logotype ou sigle), une couleur (rouge Ferrari), une caractéristique (la semelle rouge Louboutin), un jingle etc…

La marque vit distinctement de ses créations qui peuvent faire l’objet, quant à elles, d’un cumul de protections (dépôt de modèles, de brevets…).

 

Quel budget allouer à mon dépôt de marque ?

C’est là que nous rentrons dans le vif du sujet et que nous nous heurtons à la question quel budget souhaitez-vous (ou pouvez-vous) mettre dans votre dépôt de marque ? Sachant qu’un dépôt de marque coûte pour la France 210 euros minimum* … que ce dépôt ne peut être mis à jour, ni complété, ni rembourséIl convient par conséquence de se poser les bonnes questions dès le départ !

 

 

 

Bien préparer son Dépôt de marque

Hop hop  hop ! C’est super, vous avez choisi un nom et il fait l’unanimité ?! Tant mieux 🙂 Mais assurez-vous qu’il puisse être déposé dans les règles !

Veillez à choisir un nom conforme

Pour commencer, votre nom doit être distinctif. Par conséquence, vous ne pouvez pas déposer un terme usuel dans votre segment de marché et en interdire l’utilisation à vos concurrents. L’INPI se réserve le droit de refuser votre demande de dépôt. Vous pouvez faire appel de cette décision qui sera réexaminée devant un Tribunal de Grande Instance. À titre d’exemple « la Grelinette » qui désigne une fourche a été refusé par le Tribunal de Grande Instance de Paris en juin 2014 comme nom de marque pour la création d’une marque d’outils de jardinage.

Attention : une demande d’enregistrement refusée ne vous sera pas remboursée.

Vérifier la disponibilité du nom, du signe

Vous devez vous assurer que l’élément déposé ne soit pas déjà « pris » dans votre domaine. Au quel cas vous marchez sur les pas d’un titulaire de droit antérieur et vous risquez d’être accusé de contrefaçon. Dans le jargon juridique, on parle de « disponibilité » de la marque. Une marque déposée n’étant plus « disponible » ne peut donc plus faire l’objet d’un dépôt.

Vous devez également veiller à ne pas enfreindre un droit d’auteur. Si le nom choisi correspond au titre d’un livre, d’une chanson, d’un film, ou reprend le nom d’une collectivité, d’une indication géographique, sachez qu’il existe des droits les protégeant. Si vous souhaitez l’utiliser quand même, l’auteur doit vous avoir cédé ses droits par un contrat écrit spécifiant clairement la durée d’utilisation, le territoire, les supports etc.

 

Recherche de disponibilités à l’identique et par similarités

Pour vérifier la disponibilité de votre marque, vous devez procéder à minima à une recherche de marque à l’identique. À noter : une première recherche à l’identique sur la base marque de l’INPI est systématiquement effectuée lorsque l’agence BeTrue vous accompagne en naming pour votre stratégie de marque.

Si votre marque n’apparaît pas, tant mieux ! Mais il peut être conseillé d’effectuer tout de même une recherche approfondie via une recherche de similarités. L’objectif est de s’assurer que le nom choisi ne pose pas un risque de confusion avec une autre marque existante. Cette confusion peut être d’ordre phonétique, orthographique ou encore sémantique.

Si vous préférez sécuriser cette recherche, sachez que l’INPI propose un service de recherche de disponibilités. Il faut compter environ 150 euros* pour la recherche de disponibilité d’une marque sur le territoire français. Vous pouvez également faire appel à un cabinet juridique spécialisé dans ce domaine.

Lorsque vous effectuez votre demande de dépôt, il existe un délai de deux mois* à compter de la date de publication de la demande pour qu’une marque antérieure s’oppose à votre dépôt (trois pour un dépôt international). C’est ce qu’on appel le droit d’opposition. En conséquence, vous subirez un refus d’enregistrement. Vous pouvez toujours faire appel de cette décision.

Passé ce délai, un titulaire de droit antérieur pourra vous demander de retirer votre marque (procédure à l’amiable) ou pourra porter la procédure devant un tribunal.

En cas de procédure d’opposition

Sachez que l’appréciation dépendra de la Cour d’Appel ou du Tribunal de Grande Instance en charge de l’affaire. À titre d’exemples, la Cour d’Appel de Lyon a jugé disponible le 06/09/2012 la marque « Sky Azur » au dépend de la marque existante « Sky net ». La Cour d’Appel de Bordeaux a quant-à-elle refusé le 18/08/2016 la marque « Agour » en faveur de la marque existante « Saint Agur »…

Dans tous les cas, lors du dépôt, la disponibilité de la marque NE SERA PAS VÉRIFIÉE par l’INPI (ou l’EUIPO). À vous de vous en assurer !

 

Choisir le bon territoire de protection

Lors du dépôt d’une marque française, vous ne serez protégé que sur le territoire français. Déposer une marque internationale permet d’être protégé à une plus grande échelle. Pour un dépôt de marque internationale, la procédure est relativement similaire. Elle s’effectue auprès de l’EUIPO pour un coût plus élevé.

 

Sélectionner des classes d’après la classification de Nice

Une marque déposée ne confère une protection qu’à l’égard des personnes utilisant une marque similaire à la vôtre pour des produits ou des services identiques aux vôtres. En effet, lorsque vous déposez votre marque, on vous demandera de choisir des classes d’après la classification de Nice. Le dépôt initial auprès de l’INPI comprends jusqu’à 3 classes*. L’ajout de classes supplémentaires impliquent un supplément. Il est inutile de déposer une marque pour des produits ou services non utilisés : le droit français et européen imposent une obligation d’exploitation de la marque pour les produits et les services désignés dans les 5 ans suivant l’enregistrement de la marque. Passé ce délai, le titulaire peut être soumis à déchéance de son droit de marque. Attention cependant à bien anticiper le développement de votre marque : il n’est pas possible de « compléter » un dépôt existant. Si vous souhaitez rajouter des classes de produits ou de services, vous devrez effectuer un nouveau dépôt.

 

Dépôt de marque : dois-je déposer mon nom ? Mon logotype ? Ma baseline ? Les trois ensemble ou distincts ?

Même s’il est possible de déposer tous les éléments comme « un tout », le meilleur moyen d’être correctement protégé est de déposer tous les éléments séparément. C’est-à-dire de faire 3 dépôts : le premier pour votre nom seul, le deuxième pour votre logotype, le troisième pour votre baseline.

Et si comme Lacoste, vous posséder un logotype et un signe… alors, il est préférable de déposer les deux séparément : le logo typographique et le crocodile…

Protéger votre marque : exemple du logo lacoste

Mais à ce rythme là, la facture s’allonge vite ! En effet, on arrive déjà, dans le cas ci-dessus, à un minima de 840 euros pour un dépôt sur le territoire français limité à 3 classes*… Et ce budget n’est pas forcément adapté à toutes les marques.

Il n’existe pas de solution miracle. Cela dépend vraiment de votre marque et de son identité graphique. Plus votre marque possède une identité forte, plus il peut valoir le coup de la protéger efficacement.

 

Surveiller qu’aucune nouvelle marque ne porte atteinte à la mienne

Les cabinets juridiques spécialisés dans ce domaine proposent des prestations de veille. En somme, ils surveillent les demandes de dépôt de marque et vous alertent lorsqu’une marque porte des similitudes avec la vôtre. Vous pouvez alors faire valoir votre droit d’opposition ce qui coûte beaucoup moins cher que de porter l’affaire devant les tribunaux !

 

Créer une identité de marque distinctive pour émerger dans votre secteur de marché

BeTrue vous accompagne dans la création et le déploiement de votre identité de marque. Nous nous tenons à votre disposition pour vous accompagner dans votre positionnement, la création de votre branding (logotype, packaging…) et dans la mise en place d’un univers de marque singulier.

Pour toute demande d’informations ou de devis, n’hésitez pas à solliciter nos équipes.

Adressez-nous votre demande à hello@betrue.fr

 

 

*à date de l’article