Blog : Témoignage

Comment créer un guide pour vendre une expertise : l’exemple du groupe RES 

BETRUE X RES

Entretien avec Carmen Lepadatu, Coordinatrice Communication Projets, France

Bonjour ! Je suis Amandine et avec Cécile, nous avons monté BeTrue, l’agence de communication dédiée aux start-up et entreprises innovantes. Nous aidons les marques avec de belles valeurs à se faire connaître grâce à une image de marque unique et sincère !

Concevoir des éditions attractives et colorées, on adore ! Alors aujourd’hui, nous revenons sur la création des guides Eolien (2018, 1500 exemplaires) et Solaire (2019, 1000 exemplaires) conçus pour le groupe RES. Carmen, notre contact client privilégiée, a bien voulu répondre à nos questions ! Et comme on a des coeurs dans les yeux devant ses réponses, on vous les retranscrit directement, sans retouche !

Avant tout, quelques mots pour vous présenter le groupe RES :

Acteur historique de l’éolien et du solaire en France, RES (Renewable Energy Systems) est l’un des leaders mondiaux des énergies renouvelables depuis 37 ans.  L’entreprise est à l’origine d’une quarantaine de centrales d’énergies renouvelables installées en France, produisant chaque année plus de 2 milliards de kilowattheures d’énergie propre, capables d’alimenter environ 886 000 personnes  (l’équivalent d’une ville comme Marseille) et évitant l’émission d’un million de tonnes de CO2.

Maintenant, place à l’interview !

« A l’origine du projet…

Pourquoi avez-vous décidé de créer un guide ?

Ce guide est issu d’une réflexion approfondie des équipes de RES. Soucieux de notre implication sur les territoires de nos projets, nous avons souhaité résumer en quelques pages notre savoir-faire, notre vision du développement de projets ainsi que notre volonté de tisser des liens durables avec nos parties prenantes.

Quel était votre besoin ?

Un document clair, concis, dynamique et réfléchi autour d’une vraie identité visuelle.

Comment avez-vous préparé votre contenu avant de confier la création de l’édition à un prestataire en communication ?

Nous avons constitué un groupe de travail en interne avec des spécialistes en charge de chaque thématique (environnement, foncier, construction etc) afin d’avoir une vision d’ensemble et de pouvoir résumer notre savoir-faire et notre valeur ajouté – RES, un partenaire à l’écoute et présent sur l’ensemble de la chaine de valeur d’un projet.

Aperçu du contenu brut, fourni par RES, en début de projet. L’important : bien penser à la hiérarchie de ses informations, et réfléchir en terme de page. Nous ne sommes pas dans un roman ! Une page simple ou une double = une thématique. Mieux vaut avoir un contenu texte synthétique, allez à l’essentiel. Cela permettra de le compléter d’images et de schémas pour enrichir la lecture et l’attractivité !

Quel temps cela vous a t-il pris ?

Ah, cela nous a pris quelques bons mois, même si la structure du document était déjà définie ! Echanger, ajuster, valider et illustrer nos propos n’est pas chose facile, surtout que chez RES, nous sommes légèrement perfectionnistes !

Comment trouver le bon prestataire…?

Que recherchiez- vous comme qualités chez le spécialiste en communication pour vous accompagner ?

Disponibilité, écoute, capacité d’adaptation, créativité et le petit plus qui fait la différence : avoir un avis objectif, un point de vue autre que le notre – c’est ce qui fait la différence entre un accompagnement et une simple exécution graphique.

Comment avez-vous décidé de travailler avec Amandine de l’agence BeTrue ?

Cela fait quelques années que nous travaillons avec Amandine sur des sujets plutôt variés : création de logo et définition d’identité visuelle, création d’outils et supports dédiés à nos projets. Son professionnalisme, son originalité et sa réactivité nous avaient déjà convaincus. C’était donc une évidence de confier notre dernier projet à Amandine.

Le déroulement du projet…

Comment se sont passés votre collaboration, vos échanges jusqu’à la livraison des éditions ?

Très bien, échanges fluides favorisés par une excellente compréhension de notre besoin et sa force de proposition.

Extrait d’un mail avec notre proposition graphique pour les différentes parties. Au début du projet, on essaye toujours de conseiller sur l’optimisation des différentes parties et la façon dont cela peut-être dynamiser.

 

Le retour de la cliente, après la première version mise en page du guide Eolien, sur notre conception graphique et nos préconisations. Nous avons très bien fonctionné par retour de mail, complété par des échanges téléphoniques (à ne pas négliger !), cela reste le meilleur moyen d’échanger pour éviter les incompréhensions et favoriser une bonne relation de travail ! Réaliser une édition est un travail dans la longueur, et une bonne entente entre le client et l’agence de communication est primordial pour la réussite du projet !

 

Quels conseils vous a t-elle apportés ?

Equilibre contenu vs images, reformulation de phrases là où nécessaire, avis pertinents quand certaines thématiques était trop longues ou techniques.

Un point vous a t-il marqué en particulier ?

Sa capacité d’adaptation, sa patience et sa réactivité !  

Avez-vous été satisfait de votre collaboration ? Quels sont les points positifs et ceux à améliorer ?

Très satisfait. Professionnalisme, écoute et compréhension du besoin du client. A améliorer : je dirais, notre réactivité ! Par moments, nous avions mis un certain temps à répondre à ses sollicitations dans l’avancement de ce projet. Les échanges en interne et la boucle de validation parfois longue, peuvent freiner le bon déroulement d’un tel projet.

Après la diffusion du guide, des retours ?

Si vous deviez recommencer, que changeriez-vous (dans l’organisation, les conseils…)?

Accélérer la validation du contenu en interne afin d’éviter trop d’aller retours. Un RDV en face à face et en présence du groupe de travail aurait pu être bénéfique aussi.

Le guide de l’éolien existe maintenant depuis plus d’un an, quels retours avez-vous eu (sur sa forme, son contenu, son design)?

Retours très positifs, le guide de l’éolien est très bien accueilli sur le terrain, aussi bien par nos équipes que par nos parties prenantes. Le formats original, à rabats, plait beaucoup.

Dans quels cadres vous est-il utile?

Rendez-vous terrain dans le cadre de la prospection de nos projets, document de com’ distribué lors des salons et événements régionaux ou avec un focus « territoire », réunions ou permanences publiques d’information, etc. . Son contenu bien organisé, très visuel  et son approche pédagogique sont très appréciés. »

Merci encore à Carmen Lepadatu pour ses réponses !

Aperçus en images du résultat :

Extraits du guide de l’Eolien : une édition illustrée et colorée ! Des repères de lectures… des pictos… un contenu mixte et équilibré entre textes, photos, illustrations et schémas !

 

A l’heure du digital, que pensez-vous des éditions papiers pour vendre une expertise ? On en parle en commentaire ?!

 


Concevoir une brochure ou une plaquette efficace pour votre entrepriseSi vous vous intéressez à l’édition pour développer votre entreprise, nous vous invitons à lire notre précédent article sur le sujet :
Concevoir une brochure ou une plaquette efficace pour votre entreprise

 


Vous avez un besoin ?
Et si nous évoquions notre vision de l’édition d’entreprise et éventuellement notre prochaine collaboration, autour d’un café ?
hello@betrue.fr

 —

À propos de BeTrue,
l’agence spécialisée en 
Design et Stratégie de marque

Be True. Être vrai, être sincère.
Un nom bien révélateur.
De nous. De notre façon d’être. De notre manière de fonctionner.
De notre mission aussi. Incarner vos valeurs. Révéler votre identité. Charismatique. Singulière. Unique.
S’il est un fait indéniable, dans notre monde moderne, c’est l’extension systématique du domaine de la marque.
Aujourd’hui, tout est marque, que l’on parle de produit, d’entreprise, de territoire ou de personnalité publique.
Spécialisée en Design et Stratégie, l’agence BeTrue privilégie une communication humaine et émotionnelle basée sur votre véritable identité et véhiculant vos valeurs.

 

 

Comment faire de votre engagement environnemental, le leitmotiv de votre entreprise ? La réponse grâce à Benjamin des Ateliers Durables

Créer sa boîte, c’est avant tout l’opportunité de devenir entrepreneur de sa vie. De faire des valeurs qui vous tiennent à coeur votre métier. De vous lever chaque matin avec une raison d’être forte et une motivation singulière.

Benjamin Combes l’a bien compris. Il a fait d’une démarche personnelle essentielle – le développement durable et plus largement le bien-être – sa mission. Celle d’accompagner les entreprises dans leur transition vers un modèle environnemental et social plus vertueux.

 

benjamin
Benjamin, des Ateliers Durables

 

Je suis Cécile, et avec Amandine, nous avons monté BeTrue, l’agence de communication spécialisée en branding. Be True, comme être vrai, être sincère. Nous aidons les marques avec de belles valeurs à se faire connaître grâce à une image de marque unique et sincère !

Séduite par la démarche de Benjamin, je l’ai rencontré 🙂 ! Aujourd’hui Fondateur et Coordinateur Réseau de l’entreprise Les Ateliers Durables, il nous parle de la réussite de cette belle aventure humaine, construite sur des valeurs authentiques et un format ludique. 

 

Alors pour commencer,
présentons un peu plus
Les Ateliers Durables

 

 

Les Ateliers Durables, c’est un collectif d’indépendants fondé par Benjamin en 2012, spécialisé dans le conseil, l’animation et la formation sur la santé, le bien-être au travail et le développement durable. 

Ce projet s’est bâti sur un constat simple : les entreprises avaient encore beaucoup à faire pour améliorer et optimiser leur manière d’agir que ce soit en matière de développement durable ou de bien-être au travail ! Cette seconde problématique occupe d’ailleurs aujourd’hui près de 80% de leur activité.

Pour se faire, l’équipe des Ateliers Durables coordonne une centaine d’intervenants sur toute la France ! Des belles âmes désireuses de nourrir votre réflexion grâce à l’apport de nouvelles pratiques sur une quarantaine de problématiques éthiques définies : santé publique, écologie, sciences humaines, gestion et management…  

Leur notoriété, ils la doivent aujourd’hui beaucoup grâce à la qualité de leur blog qui met clairement en avant leur expertise (c’est d’ailleurs comme ça que nous les avons connu, attiré par un brand content* aligné avec nos valeurs ^^ et un graphisme soigné !) et au bouche à oreille. Et l’activité séduit, puisque Les Ateliers Durables représentent aujourd’hui plus de 800 interventions en entreprise par an, et une croissance qui avoisine les 40%/an.

Alors comment justifier cet attrait ?

1- L’authenticité et la culture d’entreprise, au cœur de leur succès !

Lorsque je demande à Benjamin, quelle est, selon lui, la clé de ce succès, il me répond du tac-o-tac “l’authenticité”. En effet, l’envie de partager ses connaissances, avec bienveillance, est profondément ancrée dans leurs valeurs et dans celles de TOUS leurs collaborateurs.

Pour préserver cet ADN, une grande part de leur recrutement est basée sur une sélection rigoureuse de leurs intervenants. Les Ateliers Durables s’entourent d’experts maîtrisant leur sujet évidemment mais ils recherchent avant tout des personnes inspirantes, ouvertes, capables d’animer des groupes avec plaisir, passion et flexibilité.

Car l’humain est au coeur de leur mission et pour réussir ce partage de connaissances, leurs intervenants doivent être capables de s’adapter aux divers profils rencontrés, des étudiants en lycée agricole aux grands managers de groupes nationaux.

L’esprit LAD, c’est avant tout une histoire de rencontres et d’engagement, et une capacité à questionner perpétuellement le sens de nos actions, car une transformation sociétale passe par la réévaluation constante de nos connaissances et pratiques.

En cohérence avec leurs valeurs, ils ont retenu 7 critères de recrutement importants, que nous pouvons retrouver en détail sur leur site : qualité et l’originalité de l’approche, expérience dans l’animation de collectifs, capacité à porter un regard critique sur sa pratique professionnelle, bonne compréhension des enjeux, savoir-être, adhésion à leurs valeurs et enfin disponibilité.

De quoi s’assurer du respect de leur image de marque grâce à un positionnement fort et une culture d’entreprise parfaitement maîtrisée !

 


*Le brand content c’est le contenu de marque de votre entreprise. Un contenu de marque efficace doit être intéressant, aligné à vos valeurs et répondre aux attentes de votre communauté. Le branding correspond à tout ce qui concerne votre identité de marque, pas seulement l’aspect visuel. Le brand content fait donc partie intégrante du branding. Si vous vous demandez comment mettre en place, vous aussi, une stratégie de contenu efficace ou comment renforcer votre image de marque, nous pouvons vous aider 😉 ! hello@betrue.fr

 

2 – Une offre en adéquation avec les besoins actuels : la démarche RSE !

La deuxième raison évoquée pour justifier leur succès est la contemporanéité de leur offre : un service dans l’air du temps qui correspond à un vrai besoin. Il répond à la fois à un besoin sociétal, écologique et social, aligné sur la démarche RSE, et aux enjeux des entreprises via un format pratique et ludique. 

Pour rappel, la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable. Plus que jamais, l’entreprise d’aujourd’hui doit être économiquement viable, avoir un impact positif sur la société mais doit aussi mieux respecter l’environnement.

Même si cette notion n’est pas nouvelle et prend racine dans les travaux de certains managers américains des années 1950, elle ne commence qu’aujourd’hui véritablement à s’imposer dans les modes de fonctionnement des entreprises, grâce notamment au développement des préoccupations environnementales, sociales et économiques de ces vingts dernières années. 

Si aujourd’hui notre impact sur l’environnement est bien ancré dans les préoccupations des entreprises, (la semaine du développement durable étant un des temps forts de l’activité du LAD), l’impact social des entreprises, la qualité de vie au travail et en particulier le bien-être des salariés restent aujourd’hui moins maîtrisés ou abordés de manière très superficielle. 

Comme Les Ateliers Durables le présentent eux-même si bien dans leur site :Nous sommes convaincus que la responsabilité sociale des organisations prend sa source dans l’épanouissement des collaborateurs. Proposer une vision intégrée des questions d’environnement et de santé, des enjeux économiques et de société, oser poser la question du plaisir et de la motivation dans l’entreprise : une approche complète est nécessaire pour penser intelligemment la transition écologique des entreprises et le bien-être de ses salariés.”

Car le bien-être dépasse la simple question de cadre de vie ou de solutions toutes faites. Un babyfoot…, des bureaux « à la google », une journée massage ou de sensibilisation aux éco-gestes c’est bien , mais pas que ! Il faut s’orienter vers une approche plus concrète du bien-être, s’intéresser à ce qui fait réellement le bien-être des salariés, donner du sens à leurs missions. 

Et pour Les Ateliers Durables, cela touche également les relations personnelles, internes et externes à l’entreprise. D’ailleurs, la communication non violente et le soutien social sont des axes très importants de leurs formations bien-être.  

Comme Benjamin l’expliquait lui-même, lors de notre échange :

“On peut supporter des difficultés. Le plus insupportable c’est de ne pas pouvoir en parler. On n’ose pas parfois dire qu’on a trop de boulot car on a peur de passer pour quelqu’un qui gère mal. Nous pouvons aider les personnes à amener de la clarté dans leurs propos. Car même si nous sommes tous différents et ne communiquons pas de la même manière, en fin de compte, nous partageons tous les mêmes besoins.”

 


 

Une offre alignée sur les attentes de ses clients !

Le dernier facteur de réussite de ce projet est la bonne connaissance de leur cible professionnelle, ce qui leur a permis de proposer un format transdisciplinaire unique (à notre connaissance) !

En effet, Benjamin est un ancien consultant. Le monde de l’entreprise et ses attentes, il connaît ! Son projet, il l’a pensé de prime abord pour les responsables environnement, au travers d’un format qu’il souhaitait ludique grâce à des ateliers pratiques. Moins de théorie, moins de blabla, plus de concret !

Et ce format correspond vraiment aux besoins des entreprises, qui peuvent mettre en place ces méthodologies rapidement après les formations.

“Le bilan carbone, c’est bien mais ça ne parle à personne ! Nous traitons de thématiques beaucoup plus concrètes qui impactent aussi bien le monde professionnel que la vie quotidienne des salariés. Comment avoir un air plus sain chez soi, sans pesticide ? Comment faire plus attention à sa consommation ? Nous sommes dans une prise de conscience plus généralisée.” 

Leur méthodologie s’est approfondie au fil des premières années pour vraiment s’adapter à la topologie de leurs clients car Les Ateliers Durables interviennent aujourd’hui aussi bien auprès d’équipes de grands groupes nationaux, d’ouvriers d’usines, d’entrepreneurs en startup ou de lycéens… 

Des profils humains variés avec des sensibilités, des références culturelles et des attentes très différentes !

Pour faire face, le profil de l’intervenant est sélectionné rigoureusement en amont en fonction de son attitude et il rencontre toujours directement l’interlocuteur de l’entreprise cliente pour peaufiner les besoins avant intervention. De quoi offrir un format sur-mesure aux clients !

En exemple, une dernière success story dont ils sont fiers : l’organisation d’une semaine “qualité de vie au travail” pour l’ACOSS (le réseau des URSSAF), répartie sur toute la France ! Une semaine pour débusquer 12 nutritionnistes et naturopathes disponibles sur 12 villes de France. Un défi personnel et une belle réussite qui montre la force et l’efficacité de leur réseau !

Quant à l’aspect ludique, il séduit beaucoup les responsables des ressources humaines, devenus leurs principaux interlocuteurs, toujours en quête d’idées pour faire vivre des moments conviviaux et constructifs au sein de leurs équipes. 
 

Et pour demain ?
Des perspectives d’évolution certaines, dans le respect leur territoire de marque !

Comme toute belle entreprise, Les Ateliers Durables sont perpétuellement en quête de services anticipant sur les besoins de leurs clients directs et indirects.

Sur le terrain, ils se sont rendus compte que, très souvent, les salariés se retrouvaient confrontés à des difficultés personnelles (décès, divorce…) ou professionnelles (mésentente, difficulté à suivre le rythme, burn out…) et que bien souvent il était difficile pour eux d’en parler, que ce soit à leurs collègues, managers ou au médecin du travail. 

Un défaut de communication qui peut laisser place à des non-dits, des incompréhensions, des tensions professionnelles. 

« Dépasser le silence des mots pour apaiser la violence des maux » Jacques Salomé

Les Ateliers Durables veulent donc mettre en place, dès 2020, un service de téléconsultation pour les entreprises, à la disposition des salariés. Une plateforme d’écoute, permettant d’être mis en relation avec des conseillers pour des thématiques précises : santé, communication… Des interlocuteurs neutres à qui il est plus facile d’exprimer son ressenti. 

Une solution qui reste en cohérence avec les piliers de leur identité de marque : solutions pratiques, partage et bienveillance ! Une démarche cohérente et responsable, qui devrait sans nul doute, continuer à fleurir pendant de nombreuses années !

 

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ?
N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !

 


À propos de nous

BeTrue est une agence de communication, spécialisée en stratégie de marque et branding. Parce que nous adorons travailler sur ce type de projets, nous aidons les marques engagées, avec de belles valeurs, à se faire connaître ! Nous les accompagnons dans la mise en place d’une stratégie de marque efficace et constante, aussi bien au niveau du sens que dans leur identité visuelle ! 

Et, à l’instar des Ateliers Durables, nous vous présentons aussi les initiatives qui nous tiennent à coeur !

Si vous aussi, vous avez un beau projet et que vous souhaitez mieux capitaliser sur votre image de marque ou votre branding, parlons-en ! hello@betrue.fr

 

BeTrue Agency, l’agence de communication qui bouscule la relation agence / annonceur

Je n’ai pas rédigé d’articles depuis un bon moment sur notre blog et pour cause…
L’agence BeTrue développait un tout nouveau système de gestion des process qui a mobilisé toute l’équipe.
La BeTrue Factory. 

La BeTrue Factory, qu’est-ce que c’est ?

C’est un espace de travail collaboratif online, entièrement sécurisé, qui permet de simplifier la gestion des projets entre l’agence et l’annonceur et de veiller au respect des deadlines. Nos clients peuvent ainsi accéder simplement à leurs fichiers, à tout moment, et suivre l’avancée en toute transparence de leur projet.

Le petit plus : un projet 100% internalisé qui démontre nos capacités à développer des fonctionnalités applicatives.

 

La BeTrue Factory, concrètement, ça permet quoi ?

 

Plus de simplicité pour un meilleur suivi

 

Avec la BeTrue Factory, plus besoin de chercher pendant des heures dans vos mails un échange passé !
Vous pouvez créer des discussions par « sujet », avec l’agence de communication ou entre plusieurs membres de vos équipes.
Ainsi, vous retrouvez très facilement l’historique des conversations ou les dernières corrections demandées, fichier par fichier.

 

Vos livrables stockés et disponibles à tout moment

 

Grâce à la BeTrue Factory, vous pouvez télécharger ou partager directement vos fichiers HD avec les personnes de votre choix. Les fichiers HD, rangés dans un dossier Livrables partagé avec les membres de votre équipe uniquement, sont conservés jusqu’à deux ans après la clôture du dossier.

 

Plus de transparence

 

Notre espace Desk est séparé en 3 catégories de missions : To do, pour les missions à réaliser, En cours, ou réalisés.
Les missions sont assignables à une ou plusieurs personnes, côté agence ou annonceur.
Ainsi, vous savez précisément qui fait quoi, ou qui doit faire quoi pour pouvoir avancer.
Nous pouvons même définir une échéance par mission lorsque celle-ci nécessite une deadline précise.
En conclusion, grâce à la BeTrue Factory, vous pouvez suivre au jour près l’évolution de vos projets.

 

Et l’humain dans tout ça ?

Mais c’est génial ça !
Alexandre, adjoint de direction, PME Sud de la France

J’ai pu échanger directement avec Selim, le développeur de l’agence sur la partie technique de mon site.
Il a toujours été très disponible et bienveillant.
Coraline, fondatrice entreprise digitale

Il était 21h. J’avais oublié de transmettre absolument un fichier à l’imprimeur. Je n’étais pas à mon bureau.
En me connectant à mon compte Factory de chez moi, il m’a fallu un simple clic pour l’envoyer et dans les temps !
Benoît, chargé de communication, marque univers beauty

 

 

Comme en témoigne les réactions enthousiastes de nos clients, l’humain n’est pas du tout mis de côté !
En simplifiant nos process, nos équipes peuvent entièrement se consacrer à leur expertise, véritable valeur ajoutée et se rendre plus disponibles pour vous.

De votre côté, vous voyez clairement quelle mission est assignée à quel membre de l’équipe et vous pouvez prendre contact directement avec ce membre grâce à notre système de chat ou créer des conversations groupées. Au final, c’est un peu comme si vous étiez à nos côtés, à nous regarder travailler, depuis notre agence de communication de Montpellier !

 

Vous souhaitez en savoir plus sur La Factory ou sur nos méthodes de stratégie de marque ?
Dites-nous un petit hello, sur hello@betrue.fr

Entreprendre, est-ce que pour les extravertis ?

Bonjour à tous,

Je suis Cécile Guyart et avec Amandine Juston, ma super binôme créa, et notre excellent développeur Selim, nous avons monté l’agence de communication print et web BeTrue spécialisée en stratégie de marque et branding.

Il y a quelques années, lorsqu’il m’est venu l’idée de créer l’agence BeTrue – une agence éthique et créative correspondant davantage à mes valeurs – je me suis très longuement demandée si l’entrepreneuriat était fait pour moi. En effet, bien que bosseuse, mon tempérament plutôt réservé voire discret, aux premiers abords, semblait être un énorme frein pour entreprendre.

Alors aujourd’hui, je vous propose de revenir sur les origines de l’agence, et plus personnellement sur MON expérience d’entrepreneure. La peur au ventre, les hésitations, la prise de risque… et la rencontre décisive qui m’a fait franchir le pas !

C’est lors de l’élaboration de mon business plan que j’ai fait LA rencontre qui allait changer ma vision de moi-même.
Un échange par téléphone, d’une heure peut-être, qui m’a fait prendre conscience des forces à tirer de ce que je pensais être une faiblesse : mon tempérament réservé.

 

Comment un simple appel m’a convaincu que mon tempérament introverti était une force

 

On ne les voit pas, on ne les entend pas. On a tort.
Le Point

 

Courant 2016, mon projet d’entreprise commençait à se façonner dans ma tête.
Je souhaitais créer une agence spécialisée en branding, dédiée aux startups et jeunes entreprises innovantes.
Leur chance d’émergence ne dépend-elle pas d’une stratégie de marque claire, d’un contenu intelligible et d’une identité visuelle singulière ?
Poussée par les conseils de quelques mentors avisés, je me prépare méticuleusement à interviewer une poignée de fondateurs d’agences similaires en France, tous ceux qui avaient répondu favorablement à ma demande mail (d’ailleurs un grand MERCI à vous !!!!). Après quelques premiers échanges, intéressants, je saisis mon smartphone et j’appelle celui qui allait me booster : Fabrice J. 

 

telephoner avant d'entreprendre

 

Mon interlocuteur est débordant d’énergie, communicatif, accessible. La conversation prend vite. Elle dure. Elle dévie. C’est au cours de cet échange, ultra constructif, que vient la question de l’introversion. J’avoue ne plus me souvenir exactement comment le cheminement de nos pensées, confrontées, nous a conduit à ces quelques mots.
Je vous les retranscris, tels qu’ils me reviennent en mémoire, peut-être légèrement transformés par les années.

Lui :
–  J’entends à votre voix que vous êtes du genre à bien vous préparer. Tenez, je suis sûre qu’au moment où vous me parlez, vous avez devant vous une feuille avec vos questions préparées et rédigées en amont ?

Moi (confuse) :
–  Ah oui… en effet. Je suis peut-être un peu trop scolaire. Ça s’entend tant que ça ?

Lui :
–  Non, non, ne vous excusez pas, au contraire. Regardez moi je suis extraverti. C’est une chance. Je suis sociable, je parle facilement, je suis à l’aise en société.
Mais à côté, je suis un peu désorganisé. Me préparer en amont, me concentrer longuement, observer… je ne sais pas faire ! Ce n’est pas pour rien que je me suis associé avec un introverti. Je suis incapable de faire ce qu’il fait et vice-versa.

Et POUM ! Ce fût le déclic ! Et étrangement ce ne fût pas de mettre l’accent sur mes qualités qui m’a convaincu de me lancer… mais plutôt l’aveu de ses « faiblesses » ! Moi qui idéalisais les personnes extraverties, à envier leurs facilités en société, leur aisance relationnelle (bref les Selim quoi ^^!) C’est là que j’ai compris qu’il n’existait aucun tempérament parfait pour entreprendre ! Regardez Mark Zuckerberg, Elon Musk… Des exemples d’entrepreneurs efficaces pourtant largement connus pour leurs tempéraments discrets.  Comme me l’a bien fait remarquer Sir Fabrice, il faut juste comprendre et connaître ses points faibles vous pouvoir les maîtriser ou les compenser. Pour lui (comme pour moi finalement) se fût en s’associant avec un profil opposé mais je ne doute pas qu’il existe mille autres façons de contourner ses faiblesses ! Par exemple en préparant bien à l’avance ses rendez-vous pour éviter d’être déstabilisé le D-Day.

 

Introversion et timidité, deux traits à ne pas confondre

Lorsque nous nous lançons dans la création de notre propre activité, pour émerger, ce qui compte avant tout c’est l’aisance sociale. Nous sommes censés nous livrer à une autopromotion continuelle. Le culte des fortes personnalités nous aveugle sur les comportements intelligents et sages. L’extraversion est devenue un idéal culturel. Et d’apparence, on a tendance, moi la première, à confondre un timide et un introverti.

gif timidité

Ce culte de l’extraversion provient de notre enfance. Certains enfants veulent à tout prix être « populaires » tandis que d’autres préfèrent s’éloigner du groupe pour vivre selon leurs propres besoins. De là, peut naître notre motivation à agir, à créer, à se lancer des défis. Si un introverti s’accepte tel qu’il est, il se sentira capable de se lancer dans des projets qui le passionnent.

Personnellement, j’apprécie les dîners, les sorties, j’aime être entourée de monde. Mais je préfère observer, me faire discrète les premiers temps, écouter, pour mieux cerner et comprendre mon entourage, mes nouveaux collaborateurs ou mes clients. J’ai toujours préféré les soirées en petit comité autour d’un verre que l’effervescence d’une boîte de nuit bondée. Je préfère m’exprimer par écrit que par oral car cela me laisse plus de temps pour étudier, vérifier mes réponses et choisir avec précision mes mots. Je n’aime par les échanges futiles, qui me donnent l’impression de perdre mon temps mais j’aime parler en profondeur des sujets qui m’intéressent ou qui peuvent me mener à une solution pour des problématiques rencontrées.

Sur de bons conseils, je me suis plongée dans la lecture d’un livre que je recommande vivement et qui a su une fois pour toute me faire comprendre que non, ce n’était pas de la timidité, mais bel et bien une manière d’aborder les situations.

L’auteure s’appuie sur de nombreux exemples célèbres pour démontrer les qualités précieuses des « discrets » : force de concentration, capacité d’analyse, sens de l’écoute, créativité… Il s’agit de La force des Discrets de Susan Cain, aux éditions JC Lattès.

J’ai pu constater de mes propres yeux combien il est difficile pour les introvertis de mesure leurs talents,
et la force que cela leur donne quand ils finissent par en prendre conscience.
Susan Cain

 

La Force des discrets
La Force des discrets

 

Bien se connaître : une force au quotidien pour entreprendre

Mieux me connaître, comprendre ma façon de fonctionner, me permet aujourd’hui d’agir en connaissance de cause. 
Je ne perds pas mes moyens en m’auto-flagellant pour ne pas être comme telle ou telle personne, mais au contraire, j’utilise mes anciennes faiblesses comme un atout, parfaitement maîtrisé.

À titre d’exemple, fin d’année 2017, un prospect me montre de but en blanc sa brochure, au cours d’une première réunion de présentation de l’agence et me dit « vous en pensez quoi ? ».
On attend de moi une réponse au tac-o-tac, franche, directe… à l’opposé de ma façon de fonctionner, plus analytique. Bref, je ne suis pas du genre à critiquer pour critiquer. Il me faut des faits, un contexte. Exactement le type d’improvisation qui m’aurait déstabilisé auparavant.
Sans me démonter, le plus calmement du monde, je réponds alors : « Je ne sais pas à qui cette brochure s’adresse, dans quel contexte elle est distribuée, ni dans quel but. Nous n’avons pas non plus déterminé l’image que vous souhaitiez renvoyer de votre entreprise. Je ne peux donc pas vous donner mon avis sans ces informations essentielles. » Une réponse honnête et sincère.

Sur ce, le prospect me répond : « Nous n’avions jamais abordé ces points là avec mon agence ». 

À la fin de cet échange, je repartais avec un nouveau client et un contrat d’accompagnement longue durée !

 

Savoir s’entourer !

Avec moi, j’ai maintenant Amandine et Sélim au sein de l’agence. Ils me complètent sur beaucoup d’aspects, autant en termes de compétences que de personnalités.

Sélim, entrepreneur dans l’âme, est très motivé par ce projet ! Il me coach au quotidien, même si ce n’est pas lui qui monte au front car le back et la technique c’est sa passion !

Amandine, plus spontanée, plus charismatique que moi, est un vrai atout dans la relation avec nos clients qu’elle gère sur Paris et sa région ! Et parfois même, je peux choisir de lui laisser l’accompagnement d’un de mes contacts. Cela s’est fait, par exemple lors de notre rencontre avec une start-up parisienne. Mon interlocuteur était adorable ! Il m’a envoyé un premier mail ultra-motivant, ultra-dynamique mais sur un ton très friendly que j’apprécie énormément lorsqu’il m’est adressé mais sur lequel je ne suis pas vraiment à l’aise pour répondre sur le même ton (en tout cas, lorsqu’il ne s’agit pas d’une connaissance proche ^^!). Aussi, c’est Amandine, beaucoup plus à l’aise, qui a repris avec brio la communication ! Parce que son tempérament, pétillant, fonceuse, espiègle, collait parfaitement avec l’interlocuteur et que je savais qu’entre eux, ça allait matcher à coup sûr ! C’est aussi ça, l’avantage de s’associer avec des profils « complémentaires » ^^ !

D’ailleurs comment co-fonder une agence créative à distance a fait l’objet d’un autre article que vous pouvez découvrir ici ^^ Mais ça c’est encore un autre sujet !

 

 

Pour conclure ce loooong témoignage, cette prise de conscience m’a profondément faite évoluer, dans le bon sens ! Oui, mon manque de spontanéité témoignait de mon tempérament réfléchi et pouvait, parfois, rassurer profondément mes prospects et clients ! Et cela m’a permise de construire avec eux une relation durable, basée sur la confiance. Et nos échanges en sont que plus agréables !

J’espère très sincèrement vous avoir convaincu que votre tempérament, quelqu’il soit, n’est pas un frein pour vos projets, ni pour entreprendre.
Et si vous êtes concerné par la question de l’introversion, je vous invite, vigoureusement, à vous plonger dans ce livre de Susan Cain.

 

 

Belle aventure entrepreunariale 😁😁😁 !!!

 

Et si vous voulez me partager votre retour d’expérience, n’hésitez pas à le faire en commentaire ou par mail cecile.guyart@betrue.fr !

 

Résultat de recherche d'images pour "cécile guyart"     Cécile Guyart, co-fondatrice de l’agence de communication BeTrue