Aides pour la création d’entreprise

Réunir un capital de départ pour la création de son entreprise est souvent nécessaire et les dispositifs d’aide sont intéressants pour se lancer… mais nombreux ! 

D’un côté, les aides d’accompagnement (souvent sous forme de formations), et les aides financières à la création d’entreprise, qui prennent différentes formes. Elles peuvent, tout d’abord, représenter des allègements fiscaux et/ou sociaux (comme l’ACRE). Elles peuvent aussi assurer un maintien de revenu au porteur de projet (comme les aides Pôle Emploi). Enfin, elles peuvent correspondre à des prêts à taux privilégiés (comme le prêt d’honneur).

Pour vous aider dans vos recherches, cet article vous donne les clés des différentes aides dont vous pouvez bénéficier en France !

aides-creation-d'entreprise-agence-branding-betrue

AIDES FINANCIÈRES ET D’ACCOMPAGNEMENT PRINCIPALES :

  • Aide individuelle à la formation (AIF) : une aide financière destinée aux personnes au chômage, versée par Pôle emploi en partenariat avec les régions. Elle permet de leur offrir un soutien financier qui souhaitent se reconvertir ou créer leur entreprise, équivalent au coût de la formation sans dépasser les 8 000 euros.
  • La réduction d’impôt sur le revenu pour les souscriptions au capital d’une société : ce dispositif permet aux contribuables qui souscrivent au capital de certaines sociétés de bénéficier, sous conditions, d’une réduction de leur impôt sur le revenu égale à 18 % (25% pour les versements réalisés à compter du 10 août 2020) des sommes investies :
    – soit lors de sa constitution,
    – soit lors d’une augmentation de capital.
  • La déduction des intérêts d’emprunt pour investissement dans l’entreprise : le dirigeant d’une société qui contracte personnellement un emprunt pour acquérir de titres de la société dans laquelle il exerce ses fonctions peut bénéficier d’une déduction fiscale au niveau de sa rémunération. Cette réduction porte sur les intérêts relatifs à l’emprunt.
  • Jeune entreprise innovante ou universitaire (JEI – JEU) : les nouvelles entreprises qui investissent dans la recherche et le développement (R&D) ont le statut de jeune entreprise innovante (JEI) ou de jeune entreprise universitaire (JEU). Elles peuvent bénéficier d’allégements fiscaux et d’exonérations sociales. 
  • Reprise d’entreprise – réductions et exonérations fiscales : le repreneur d’une entreprise bénéficie d’aides fiscales, de réductions ou exonérations d’impôts, sous certaines conditions. Ces différentes réductions d’impôts ne sont pas cumulables.
  • Activ Créa de Pôle-Emploi pour évaluer son idée de création d’entreprise : un accompagnement de 3 mois maximum pour les demandeurs d’emploi avec pour objectif de réfléchir à la création d’entreprise comme une opportunité de reprise d’activité. 
  • Le contrat de développement transmission : une aide proposée par BPI France qui prend la forme d’un prêt (allant de 40 000 à 650 000 euros). Son objectif est de faciliter le financement de la reprise d’une PME par crédit bancaire en diminuant la charge de remboursement de la dette d’acquisition sur les deux premières années suivant l’opération.
  • Agefiph : une aide pour les entrepreneurs ou porteurs de projet en situation de handicap et en difficulté en raison de la crise sanitaire. Il s’agit d’une aide de 1’500 euros et 10 heures d’accompagnement individuel pour aider à envisager la sortie de crise et favoriser la relance ou la réorientation de l’activité.

Autres petites aides d’accompagnement :

  • Le CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise) : un contrat d’accompagnement renforcé, signé entre un porteur de projet et un organisme spécialisé en création d’entreprise. Le contrat permet d’intégrer une couveuse d’entreprise et tester un projet avant de le créer.
  • Les 5 jours pour entreprendre des Chambres de commerce et d’industrie : formation ouverte à toute personne ayant un projet de création.
  • Les formations régionales à la création d’entreprise.

AIDES À LA CRÉATION D’ENTREPRISE INNOVANTE :

  • Bourse French Tech : une aide accordée sous forme de subvention pouvant couvrir jusqu’à 70 % des dépenses éligibles prévisionnelles dans la limite de 30 000 € pour les entrepreneurs dont le projet nécessite une phase de maturation et de validation technico-économique ou un projet de création d’entreprise à fort potentiel de croissance à partir de tout type d’innovation
  • CIR – Crédit d’impôt recherche : une mesure fiscale destinée à soutenir les entreprises dans leur démarche de recherche-développement. Les entreprises ou les travailleurs indépendants peuvent demander le remboursement accéléré de leurs crédits d’impôts restituables en 2021.
  • JEI – Jeune entreprise innovante : le statut de « jeune entreprise innovante » (JEI) confère un certain nombre d’exonérations fiscales et sociales aux PME qui engagent des dépenses de recherche et développement (R&D) représentant au moins 15 % de leurs charges. 

LES PÉPINIÈRES D’ENTREPRISE :

Les pépinières d’entreprises sont des structures d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement du porteur de projet et de la jeune entreprise. Elles favorisent la réussite des nouvelles entreprises en réduisant les obstacles liés au démarrage de l’activité. 

  • Un immobilier adapté à l’activité (Des bureaux, ateliers, locaux mixtes et espaces de stockage proposés à un prix inférieur à celui du marché)
  • Des équipements et services partagés permettant une réduction de charges (Des équipements partagés, un secrétariat commun, des salles de réunion…)
  • Un soutien aux porteurs de projet et aux créateurs d’entreprise (un appui au montage de dossier, un accompagnement personnalisé durant le développement de l’activité, des formations collectives et des conférences sur des thèmes variés)
  • Un réseau de partenaires facilitant l’insertion du créateur dans le tissu économique local (mise en relation avec des réseaux intéressants, informations sur les manifestations, concours et salons)

LES INCUBATEURS :

Les incubateurs sont des structures d’appui à la création d’entreprise. En vous rapprochant d’un incubateur, vous pouvez vous faire accompagner dans la réalisation de votre projet entrepreneurial durant une période d’1 à 3 ans. Si les incubateurs sont connus pour leurs missions d’aide et de conseils aux entrepreneurs, ils peuvent aussi vous mettre en relation avec des investisseurs désireux de participer au capital de votre entreprise. Le site mon-incubateur.com propose un annuaire regroupant la majorité des incubateurs.

Qu’attendez-vous pour créer votre entreprise ? 😉

https://media.giphy.com/media/IwAZ6dvvvaTtdI8SD5/source.gif

Ces aides à la création d’entreprise peuvent notamment vous permettre d’investir dans la stratégie marketing de votre projet. Ensemble, nous pouvons mettre en place une stratégie efficace avec une personnalité de marque différenciante et durable lors de la conception de votre plateforme de marque (étude concurrentielle, personas & positionnement : valeurs, mission, vision…). Cela permettra de normer votre discours de marque afin de favoriser l’adhésion d’une communauté de clients et partenaires. D’autre part, une identité visuelle percutante et à votre image vous donnera une meilleure visibilité sur le marché.

Vous avez un projet de lancement de marque ?
Nous sommes là pour vous aider.

Parlons-en autour d’un café ou par écrans interposés : contactez-nous à hello@betrue.fr que nous prenions rendez-vous au plus vite !